Nous sommes le 18 juil. 2018 8:28

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté : 30 mai 2005 17:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005 18:21
Messages : 3
Localisation : BELGIQUE
Bonjour,
Je viens de lire l'histoire Seznec (en résumé) dans le livre de Pierre Bellemare "les grands crimes de l'histoire (2)". Pourriez-vous me dire s'il existe un livre qui relate l'histoire telle qu'elle s'est déroulée, dans tous les détails ? Vous parlez ici dans un autre post d'un livre qui serait paru à ce sujet mais, je ne l'ai plus à l'esprit, un livre qui relate "tout simplement", sans tendance quelconque. J'espère avoir des réponses car je ne connaissais pas du tout cette histoire et trouve dommage que dans le livre de Bellemare, elle ne soit décrite qu'en résumé. :roll: :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 mai 2005 17:29 
Hors ligne

Enregistré le : 04 janv. 2005 19:47
Messages : 1
J'ai un livre de cette affaire écrit par le petit fils, Denis Seznec, qui s'appelle : " Nous, les Seznec, les pièces secrètes de l'affaire".
Paru en 1992 aux Editions Robert Laffont.
Sinon, un autre livre toujours écrit par le petit fils ( que je n'ai pas ): "Seznec, le bagne" aux mêmes éditions mais celui-ci écrit en 2001.
Bisous :D


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 mai 2007 18:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005 23:41
Messages : 127
message de Jean-Pierre de juin 2005:

Bonsoir Chantal, Bonsoir Jack et bien sûr bonsoir LouisFrançois,

Je suis très content car je constate que le forum s'anime sur l'affaire Seznec. Effectivement les deux livres à lire impérativement sont "Nous les Seznec" par Denis Seznec et "l'affaire Seznec" par Denis Langlois. Les lire n'est d'ailleurs pas suffisant, il faut les relire ! et bien plus encore. Dans les grandes lignes, pas de différences, seulement sur des points de détails. Mais le sujet est traité différemment. Celui de Denis Seznec, fort bien écrit, est une contre-enquête à laquelle il a consacré sa vie. Celui de Denis Langlois est un roman, mais qui s'appuie sur le dossier de l'affaire sans jamais s'en écarter. Denis Langlois s'adresse à Guillaume Seznec, il le tutoie avec une infinie sympathie, c'est très émouvant, chaleureux. A noter qu'un téléfilm, dont le DVD se trouve maintenant dans le commerce, a été tiré du livre de Denis Langlois, en 1993, par Yves Boisset. Quelques libertés sont prises avec le livre, sinon la durée serait excessive, mais il y a aussi quelques prises de positions, auxquelles j'adhère totalement, qui n'apparaissent pas dans le livre lequel reste prudent. Bien entendu ces deux livres, bien que cela ne soit pas expressément dit dans celui de Denis Langlois, sont favorables (et même plus) à la thèse de l'innocence de Guillaume Seznec.

Un conseil, pendant qu'il en est encore temps, C'est Denis Seznec qui le dit dans son livre : l'affaire Seznec rend fou, lorsque vous vous y intéressez cela tourne à l'obsession, il faut à tout prix trouver la solution. Inutile de vous dire que pour moi c'est trop tard !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 sept. 2011 19:13 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
C'est vrai c'est énervant toutes ces erreurs dans l'ouvrage de référence qui se veut le résultat d'une contre-enquête écrit sur toute une vie. Réédité de nombreuses fois nous attendons en vain une nouvelle version, corrigée cette fois, puisque le combat judiciaire est terminé.....
Quelques exemples..., encore?
Vous lisez certainement la lecture critique du 'LIVRE' chez nos amis de Seznek-monespace et je vous y renvoie pour constater le toupet de notre ' Bonny-menteur' et voyez que le ridicule ne tue pas toujours, puisque c'est jusque devant les juges de la CDC que des contre-vérités sont enfilées comme des perles (page 629 NLS) ..... /
Le supposé rôle de l'inspecteur Le Gall //seznek.monespace.be/wordpress/?p=1091http:
(Stavisky qui se suicide en 1932 , nous imaginons le sourire ironique des magistrats.... , dans le même genre le papa Le Her qui est rescapé en 1915 du naufrage du cuirassé Danton coulé le 19 mars 1917 ! )
Et le témoignage de Julien le Grand; il y avait tout, parait-il, pour disculper l'aïeul; les dollars, l'américain, les soviets... mais ce témoin meurt et cette défense intégrale et miraculeuse est enterrée avec l'ancien maire de Landerneau...... Sauf que là encore l'auteur ne nous dit pas qu'une lettre du défunt fut lue à la fin des débats du procès et qu'il semble que l'honorable notable ait quelque peu nuancé son imprudent et précoce soutien.......
Pourtant il y aurait beaucoup à dire sur l'industriel landernéen, tant il fut à plusieurs reprises sous les feux de l'actualité et que ses interventions seront qualifiées en d'autres circonstances de 'peu-fiables'......
Notre ami auteur, tout à sa logique ne nous en dit rien puisqu'il feint d'ignorer tout le contexte politique locale..... qui était pourtant 'explosif'.
Un Legrand chasse l'autre, et cet autre, le témoin du Havre, dont j'ai oublié le prénom est cité de nombreuses fois, une performance puisque nous ignorons tout de ce représentant en machines à écrire, et que les seules références d'une collusion avec l'inspecteur Bonny se trouvent précisément dans cet ouvrage qui nous le savons laisse à désirer question véracité.

Encore et encore, tenez sur Picard:
http://seznek.monespace.be/wordpress/?p=1198
Bon admettons que le monsieur aime les jeunes filles, pourquoi pas?, mais nous dire que le procureur se transporte en 1908 à Plomodiern suite à un incendie … Non?

Le ridicule et l'outrance sont certainement la malédiction des défenseurs successifs, Hervé qui garde le témoignage de Le Bolloch 18 ans avant qu'il fasse pschitttttt et surtout le même Hervé et Maitre Hubert qui en 1948 confondent De Haineaux et Jo la Terreur ! Énorme puisque l'avocat était bien placé pour connaître l'indicateur de Bonny, un plongeon dans la Seine aurait dû le rafraichir......


Vous regardez certainement le blog sur la 'Piste de Lormaye' http://www.piste-de-lormaye.com/
A la lecture des derniers articles vous serez d'avis, comme moi que tout reste plus que jamais à étudier depuis que la pensée unique a volé ..... en éclats.....


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 13 sept. 2011 21:15 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Il faut attendre la page 591 du fameux 'livre-référence' (édition 2006, depuis j'ai arrêté, indigestion de couleuvres oblige) pour trouver une information vérifiée et recoupée, comme quoi un miracle est toujours possible. Bon c'est vrai cette information n'est pas la plus importante quoiqu'elle présente un aspect relativement stupéfiant, puisqu'elle concerne le témoignage d'une dame qui se souvient soudain qu'elle avait vu, alors qu'elle était enfant et qu'elle avait bien chanté 'la madelon', Pierre Quéméneur à une réception s'exposant au balcon au côté d'un collègue conseiller général à la vue de toute la foule quimpéroise inquiète de son sort près de deux mois après sa supposée disparition.
Vérification faite , il faisait beau temps ce jour-là, il y avait beaucoup d'africains dans les rangs du défilé et nous étions bien le 14 juillet 1923. Force, pour nous, de saluer ce travail tenace et admirable de notre 'Roulelesbilles' (les billes c'est nous, amis lecteurs) et de reconnaître et ce sans vérifier pour cette fois qu'effectivement il était tout à fait possible que la journée fût belle (si si ça arrive) que des troupes coloniales aient arpenté les quais de la ville, nous recherchons l'agenda du notable mais il n'est pas invraisemblable qu'il donnait ce jour-là un banquet lors de la Fête Nationale et pensez donc c'était la saint Henry........

Henry Février ….. Bon c'est pas le plus éminent et actif de la cinquantaine des condisciples de Pierre Quéméneur au Conseil Général,( à mes moments perdus je regarderai si une rue porte aujourd'hui son nom dans une bourgade bretonne). Celui-ci était négociant en alcools auprès des …. Etats-Unis nous apprend 'l'auteur' ? Vous voyez la grosse ficelle?
C'est récurent dans ce livre-référence personne n'est blanc sauf 'L'immaculé aïeul'.

Pourtant il y aurait beaucoup à dire sur les amis politiques de notre disparu.........

On ne peut qu'encourager à l'avenir l'auteur de ce 'livre-référence' à continuer dans cette voix de recouper et de vérifier les informations, la visite de Moro-Giafféri au dépôt, la date d' arrivée à Morlaix, le voyage à Paris des 1 et 2 juin …. etc...., la liste est longue..... en fait c'est tout le livre qui est à réécrire.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 sept. 2011 19:52 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Donnez-moi une page de la Bible et j'en ferais un film disait Cécil B DeMille et c'est ainsi qu'il a fait des péplum à la chaine........

Je pense que vous avez fini de lire et de relire la 'lecture critique' de nos amis de: Seznek monespace, (http://seznek.monespace.be/wordpress/).....
Je voulais revenir sur un épisode un peu trop vite traité, celui des deux billets de mille francs et du message énigmatique trouvés dans la doublure du veston de Guillaume Seznec à son arrivée à la prison de Morlaix le 16 juillet 1923, car je pense que cet incident illustre, c'est mon avis, bien le grenouillage sur lequel nous buttons toujours.

L'auteur du 'Livre référence', n'en fait pas des tonnes, il écrit dans l'édition originale de 199...: « qu'il ne sait pas ce qu'il s'est tramé là à Paris et qu'il a bien du mal à se faire une opinion » et il écrit dans l'édition de 2006: « qu'il ne sait pas ce qu'il s'est tramé là à Paris et qu'il a bien du mal à se faire une opinion »... sic !!. J'aimerais que les lecteurs les plus assidus me renseignent si éventuellement quelques avancées ont été réalisés dans l'édition de 2010....
Vous conviendrez qu'en 15 ans les progrès sont maigres... N'est-ce pas là un délit caractérisé de mauvaise fois? Ou un manque de curiosité?, de perspicacité?
Notons que pour cette période, pourtant importante de l'instruction, l'auteur se montre très timoré: juste quelques lignes sur les quinze jours passés au dépôt, hors des règles les plus élémentaires de justice (des journaux à l'époque s'indigneront de ce traitement particulier). C'est vrai que la narration du Livre référence est entachée ici de graves manquements à l'exigence, pourtant claironné sur tous les tons, ….. de ne pas raconter de salades.
L'aïeul ne reçoit pas de visite, est-il écrit dans sa cellule: Maitre Kahn s'y rend trois fois et Moro-Giafferi ne veut pas laisser partir son client pour sa Bretagne sans venir le 15 juillet, la veille de son départ, certainement pour lui souhaiter 'bon voyage' sans parler d'un notaire chargé d'établir une procuration pour Marie-Jeanne.....
Pour la date d'arrivée ne sommes-nous pas devant un flagrant délit d'imposture puisque la date même du journal reproduit est erronée?

C'est dommage de travestir ainsi la vérité, ça enlève toute chance de l'approcher un jour..., et dans le cas présent cela permettrait, peut-être de ne pas attendre la saint Glinglin pour essayer de se faire une opinion... Car voyons, si deux billets sont trouvés le 16 c'est peut-être son avocat qui les lui a remis la veille le 15..... cqfd...
'Pour savoir ce qu'il faut faire sortez dans le couloir et déchirez les deux enveloppes'.... C'est vrai nous aimerions en savoir plus sur les conditions de détention du suspect au dépôt...., et cet avocat n'est-il pas celui qui aurait conseillé à son client de la boucler sur le trafic des cadillacs?
Aussi cet épisode illustre à merveille 'les notes tendancieuses remises à la presse par la police, nous assistons alors à un invraisemblable rétropédalage journalistique puisqu'au bout du compte les enveloppes pourraient être des pneus!! Pour parachever le tout quelques petits rebondissements savamment orchestrés feront que cet incident sera 'oublié' et qu'on ne sera pas quoi en penser...... 90 ans plus tard.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 23 sept. 2011 20:48 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Intox quand tu nous tiens !
Sur le site France-Justice il est question dans un article des jours derniers 'd'intox', je n'en commenterai pas la teneur, mais par curiosité j'ai regardé la définition exacte d'intox. J'ai trouvé: information destinée à intoxiquer (polluer) les esprits et aussi matraquage, propagande.... etc., ça ne vous rappelle rien?

J'ai tenté, l'autre soir, de mettre sur ce site la photo de Dzerjinski à bord d'une cadillac,
Elle est reproduite d'édition en édition dans le 'Livre Référence' et elle est aussi dans 'Le Beau-Livre' .Elle est visible sur le site des amis Baker/Vilain.
La photo serait de mai 1923 dans une rue de Moscou et prouverait, d'après l'auteur du 'livre référence', qu'au moins une berline des stocks américains de Bretagne a été livrée aux soviets...! Sauf qu'à y regarder de plus près le volant est à droite, détail qui pourrait nous laisser penser qu'elle provient plutôt d'Angleterre. Bien-sûr une savante mise en page avec recadrage, que nous retrouvons d'ailleurs dans le 'beau-livre' du même auteur devait nous tromper.
Alors une question, ce bidonnage, ce 'tronquage', info ou intox?
Si l'administration veut bien m'expliquer comment alimenter le fond documentaire de cet espace à l'exemple de celui de Ranucci...........


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 oct. 2011 22:18 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Me permettez-vous quelques imprécisions?, après tout dans cette affaire où les 'spécialistes' se croient tout permis....
J'ai lu, alors où?.... Dans 'le livre référence'?, qui déjà?, Wilbot?
Enfin bref... Que le secret était là... dans les sous-sols de le sureté et que peut-être dans 50 ans....!!, enfin nous ne serons plus là! (sur terre)..... que la vérité... évidente.. sauf que..... Sauf que cela fait au bas-mot, 55 ans ….. et que nous en sommes toujours au même point...
Où ai-je lu?, que de toute façon la vérité nous crevait les yeux, qu'il suffisait de regarder qui, des hommes politiques de l'époque étaient en charge de la liquidation des stocks américains, pour découvrir …....
Dans l'ouvrage de référence?
Non vous déconnez? Si je vous dit que des quatre ministres en charge du dossier, un seul est nommé par notre 'bonnymenteur' et c'est bien parce qu'il est voisin....
Bouffonade!
Vous avez aimé la lecture critique du 'livre référence' chez nos amis: http://seznek.monespace.be/wordpress/?p=1474vous aimerez la critique bienveillante d'une conférence de notre auteur favori...
C'est vrai que les adjectifs nous manquent, nos amis proposent: Hilarant, pitoyable, édifiant.....
Moi, à pitoyable je préfère, pathétique, à hilarant, je dirais consternant et je suis d'accord avec édifiant ….., au moins nous savons à quoi nous en tenir..., c'est pas de ce côté que nous pouvons espérer quelques éclaircies.......
A la réflexion, il me semble que l'adjectif le plus adéquat serait: Délirant......
Vous rigolez? Tant que se sont des gogos payants qui assistent à ça..., ce n'est pas très grave,mais il se trouvent que parfois..., des collégiens ou des lycéens........


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com