Nous sommes le 19 sept. 2018 21:44

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté : 12 juin 2007 19:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005 23:41
Messages : 127
le 18 février 1933 six des jurés regrettent leur verdict et demandent la révision du procès par cette lettre envoyée au ministre de la justice qui répond....par une fin de non recevoir:

" Les soussignés, jurés ayant pris part au verdict qui a déterminé la condamnation de Seznec en 1924 ; réunis à Brest le 18 février 1933 sur convocation de la Ligue des droits de l'homme du Finistère , après avoir entendu Mme Bosser, institutrice publique , secrétaire de la section de Pont Aven, M. Damalix, président de la fédération du Finistère , et M. Hervé ancien juge d'instruction, se déclarent profondément troublés par les révélations qui ont été faites.
Affirment l'impérieuse nécessité de tirer au clair le drame qui s'est déroulé dans la propriété de Plourivo en mai 1933, drame demeuré inexpliqué et qui ne saurait être précisé que par une enquête judiciaire où l'accusation et la défense seraient entendues contradictoirement.
Demandent instamment aux autorités compétentes que la cour de cassation soit enfin saisie par le ministère de la justice d'une demande en révision pour faits nouveaux.
Se séparent et réclament la pleine lumière et la justice pour Seznec."


Haut
   
MessagePosté : 07 mai 2008 16:50 
Hors ligne

Enregistré le : 07 mai 2008 16:37
Messages : 12
"le 18 février 1933 six des jurés regrettent leur verdict et demandent la révision du procès par cette lettre envoyée au ministre de la justice qui répond....par une fin de non recevoir:"

Il n'y a aucun mystère. En réalité c'était le gardien du domaine qui y fêtait le mariage de sa fille. Tout cela a été prouvé ensuite. C'est l'ancien juge Hervé qui avait persuadé certains jurés qu'on leur avait caché quelque chose. Il est vrai que lorsqu'ils ont rédigé leur lettre il n'était pas au courant du mariage et ont pu être abusés.
Quand à un soit-disant "drame" tout cela n'est que pure spéculation. Des coups de feu auraient été entendus ce soir là mais il était courant qu'à cette époque, que l'on tire des coups de fusil en l'air à l'occasion de fête. D'autre part le témoignage des marins parlent en fait de gens parfaitement calmes au bord de l'eau qui leur ont demandé... des cigarettes !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 mai 2008 18:21 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
'Pain Bonny' bonsoir ! Comme autour du trou d'eau les grands fauves se retrouvent le soir..... Vous avez raté Lillie Langellier et Kadillak-Potnias-Saintop ..... Voici les coordonnées d'un site qui semble être le sien: http://affaire.de.cadillac.over-blog.com/....

Pour en revenir à Plouviro, je l'ai déjà écrit ici, je pense qu'il s'agit d'une piste de diversion pour nous éloigner du noeud de l'affaire, c'est à dire du 'gang des cadillacs', de Paris, de Houdan....., pourquoi pas du Puit Gallo.....? Cette théorie ( Plouviro) a la préférence de DLHS qui balaie Lormaye et Sion les Mines d'un revers de main dédaigneux au motif, dit-il, que ces pistes ne tiennent pas compte des témoignages de survie en oubliant de nous dire qu'une disparition de Quéméneur dans la nuit du 27au 28 mai à Plouviro est incompatible avec les déclarations de Lajat (le 29 ou le 30) de Leberre (le 28 ?) et même de Danguy ( le 26 ou le 29)..... Le Bolloch est une farce..., j'aimerais savoir ce qu'il est devenu celui-là !

D'après Langlois (notre chouchou) ni Marie-Jeanne, ni Guillaume ne croyaient à cette fable...., lui non plus d'ailleurs.....

Voyons si la pleine mer était cette nuit là à 3h48 (même heure d'été), la gabarre ne pouvait pas être devant Traon-nez vers 3 ou 4 h..., elle aurait du naviguer à contre courant de Pontrieux à 1h30 ou 2h de trajet... et quel intérêt d'arriver sur le banc de sable à marée haute..... par contre pour la nuit du 24 ça colle pile poil avec une pleine mer vers minuit...

De toutes façons c'est pipeau......


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 mai 2008 18:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005 23:41
Messages : 127
yargumo a écrit :
'Pain Bonny' bonsoir ! Comme autour du trou d'eau les grands fauves se retrouvent le soir..... Vous avez raté Lillie Langellier et Kadillak-Potnias-Saintop ..... Voici les coordonnées d'un site qui semble être le sien: http://affaire.de.cadillac.over-blog.com/....
......

Yargumo, je pense qu'il serait préférable de ne pas parler des personnes qui ne sont plus présentes sur ce forum...et qui ne peuvent donc pas vous répondre.
Le procédé serait malhonnête, reconnaissez...
D'autant qu'ils conservent mon estime.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 mai 2008 20:26 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Et la mienne d'estime, j'espère les revoir ici ou ailleurs...
Mme langellier parce que sa piste m'intéresse, en effet c'est bien du côté d'Houdan que commence notre affaire, il est clair à présent que Quéméneur n'a pas pris le train, alors enlèvement?, rendez-vous?..... Quémin ou .....?
Kadillak, parce qu'il n'est pas sot de chercher dans les hautes sphères du pouvoir et lui (comme moi) est 'interpelé' par les stratégies des défenseurs successifs.... plus particulièrement lors des dernières demandes de révision..... J'ai mis ici le lien de son blog (à ce qu'il me semble) et j'avoue que j'attends la suite avec impatience.....


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 08 mai 2008 12:31 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005 16:23
Messages : 281
Localisation : belgique
Le lien est déjà mort.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 mai 2008 17:29 
Hors ligne

Enregistré le : 07 mai 2008 16:37
Messages : 12
yargumo a écrit :
'Pain Bonny' bonsoir ! Comme autour du trou d'eau les grands fauves se retrouvent le soir..... Vous avez raté Lillie Langellier et Kadillak-Potnias-Saintop .....

Merci de vous souvenir de moi. J'ai parcouru un peu ce forum et là je me rends compte que l'imagination est au pouvoir !! Est-ce un effet de l'anniversaire de mai 68 ?
Plus sérieusement je n'ai pas vraiment envie de participer à ce délire général. Tout y passe, les erreurs grossières, les fantasmes, les théories fumeuses et contradictoires totalement hors contexte. Et bien sûr sans aucun souci de faire coller tout cela aux affirmations même de G. Seznec.
L'histoire réinventées en permanence où l'on voit, par exemple, un inspecteur subalterne (Bonny) au milieu de plusieurs dizaines de policiers appartenant à deux groupes de Police Mobile devenir par la magie du bourrage de crâne LE SEUL ET UNIQUE TIREUR DE FICELLE de toute l'enquête... Personne.
Avec de semblables limiers, Landru est innocent, Jeanne n'a pas été brûlée et Napolëon n'a jamais existé !!!!!!!!!!!!!! :P :P :P


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 mai 2008 20:55 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Tanisse , vous l’avez remarqué, la discussion est au point mort, comme l’affaire d’ailleurs, l’option ‘réhabilitation’ est définitivement caduque, c’est l’occasion de remettre tout à plat et d’oublier tous ces arguments douteux rejetés maintes fois par la justice. Mais reste qu’à mon avis il y a quand même ‘une affaire Seznec’. Vous l’avez compris si je pense que Guillaume Seznec est le faussaire (donc il savait…, ou il a su… ), je ne suis pas aussi convaincu au sujet du meurtre (j’écrirais plutôt assassinat) , en effet je n’arrive pas à me persuader que le morlaisien se soit rendu au bureau de poste le 2 juin, c’est bien le 26 mai que le chèque fût réclamé . Deux options alors ; ou c’est un complice ou c’est Quéméneur lui-même. Une chose est certaine il n’a pas pris le train ce soir là ni à Houdan, ni à Dreux….. Nous avons eu ici Lilie Langellier qui nous a parlé de la piste de Lormaye, explorée dans les années 20 par Charles Huzo et curieusement abandonnée depuis…… Sion les Mines n’est pas mieux loti, deux hypothèses autour du ‘gang des cadillacs’ sans oublier ‘le Tambour’….. Plouviro, en tout cas, la thèse familiale, est une piste de diversion et bizarrement personne ne semble s’intéresser à Hervé, au juge Hervé…..

Comme vous, c’est Langlois qui m’a persuadé de la culpabilité de Seznec, les autres livres ‘pro’ sont édifiants par leurs omissions, leurs contres vérités, leurs interprétations qui font que souvent leurs démonstrations tournent au grotesque…
Peut-être pouvons-nous échanger nos connaissances sereinement, je suis par exemple à la recherche des demandes de révisions des années 50, celle de 53 et celle de Bal en 55, j’aimerais comprendre comment il en arrive à la troïka Bonny-Gerdy-Le Her, alors que rien dans son bouquin ne le laissait présager et d’ailleurs comment plus tôt le juge Hervé après avoir suivi la trace de Pierre Quémeneur à la BPC, au Tambour, sur les bords de la Marne se retrouve à patauger dans la vase du Trieux…. ? Est-ce le bras qui tremble au dernier moment ?, le constat que la thèse ‘innocentiste’ est plus vendeuse…


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 14 mai 2008 9:07 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005 16:23
Messages : 281
Localisation : belgique
Tanisse a écrit :
L'histoire réinventées en permanence où l'on voit, par exemple, un inspecteur subalterne (Bonny) au milieu de plusieurs dizaines de policiers appartenant à deux groupes de Police Mobile devenir par la magie du bourrage de crâne LE SEUL ET UNIQUE TIREUR DE FICELLE de toute l'enquête... Personne.


bonjour Tanisse,

Je suis d'accord avec vous sur ce point. L'importance de Bonny a été surestimée à mon avis et se serait une erreur se se focaliser sur lui. Ceci dit, il n'est pas tout à fait blanc non plus dans cette affaire (voir le livre de son fils).


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 14 mai 2008 16:15 
Hors ligne

Enregistré le : 07 mai 2008 16:37
Messages : 12
Yargumo, je suis en grande partie d'accord avec vous. Pour résumer ce que je pense de cette affaire je dirai qu'il y a pour moi deux éléments essentiels.
1 - Il est totalement ridicule et contre productif de nier que Seznec est bien l'auteur du télégramme, de l'achat de la machine à écrire et du dépot de la valise à la gare du Havre avec à l'intérieur le carnet de dépense falsifié par lui de manière à entériner la fable du départ de Quémeneur de Dreux. Fable avançée par Seznec seul et rapidement démontée par les enquêteurs.
2 - Pour autant, et même si ce n'est pas ma conviction (comme celle des jurés d'ailleurs) ceci ne prouve pas in fine que Seznec a tué son compagnon. Il aurait pu ne faire que profiter de la situation et essayer de s'accaparer du domaine de Plourivo et de l'argent envoyé par Pouliquen après la disparition de Quémeneur.
Sur cela auraient pu et du s'appuyer les différentes demandes de révision. C'était la seul porte (très légèrement) entrouverte. C'est d'ailleurs, je crois, la thèse de certains auteurs qui pensent même que les demandes ont été volontairement mal ficelées et inacceptables pour pouvoir continuer à alimenter le fond de commerce. Ouh... les mauvaises langues !
Mais alors si Quémeneur a simplement disparu (en laissant ses affaires...) ou fut enlevé par des tiers pourquoi Seznec ne l'a t'il pas dit au procès ? On pourrait le comprendre tout au début devant la famille (pour récupérer Plourivo) mais il risquait, je le rappelle, sa tête tout de même ? Ca ne me parait pas très sérieux. D'autant que si cela est une hypothèse rien de concret ne corrobore un enlèvement par je ne sais quelle mafia ou gang ...
Le moins qu'on puisse dire c'est que Guillaume Seznec n'a pas fait grand chose pour étayer son innocence.

En fait si je me suis intéressé à cette histoire c'est surtout pour dénoncer les caricatures médiatiques et le manque de sérieux de journalistes (à l'exception notable de Daniel Scheidermann) qui ont enfourché le dada : "La Justice est bornée" et ne veut pas se remettre en question.
Sans bien sûr lire le rapport de la CDC et se donner la peine d'étudier ses attendus.

D'autre part il est quand même consternant de voir que pour défendre un condamné, menteur, faussaire et acheteur de faux témoins, on hésite pas à salir et diffamer un nombre considérable de gens y compris, c'est le comble, dans l'entourage de la victime...
La famille Quémeneur en premier forçément vénale, les témoins tous vendus à Bonny (ben voyons...), les policiers tous véreux, les magistrats tous aveugles et obtus. N'en jetez plus la cour est pleine... ! Et que dire du triste épisode de cette dame qui jeune vendeuse a assisté à l'achat de la machine à écrire par Seznec ce qu'elle a toujours réaffirmé par la suite même devenue adulte. Au moment du procès elle fut insultée, trainée dans la boue par les "innocentistes" qui l'accusait de coucher avec les policiers etc.
Agée, atteinte de démence et de la maladie d'Alzeimer elle est devenue tout à coup un témoin respectable.

Juste pour la fin j'ai été étonné que pour illustrer l'erreur judiciaire et surtout l'impossibilité de la Justice à se remettre en question on a fait appel sur le parvis de la CDC à... un petit neveu de Dreyfus, à Patrick Dills et un condamné d'Outreau !
Alors que justement dans ces trois cas (très différents) la justice est revenu en arrière et a su se déjuger !!
Un beau contre-exemple.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com