Nous sommes le 17 déc. 2017 10:00

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
MessagePosté : 24 janv. 2015 13:11 
Hors ligne

Enregistré le : 18 janv. 2015 18:47
Messages : 98
échos du tribunal de Brest :
http://affaire-seznec.w.pw/?p=589
(article en cours de rédaction)


Haut
   
MessagePosté : 24 janv. 2015 16:31 
seznek a écrit :
échos du tribunal de Brest :
http://affaire-seznec.w.pw/?p=589
(article en cours de rédaction)


A lire absolument par tous...

Superbe leçon d'exactitude.
Enorme travail de recherches.
Un modèle du genre !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 24 janv. 2015 17:41 
Hors ligne

Enregistré le : 18 janv. 2015 18:47
Messages : 98
j'apprécie volontiers le compliment et j'en profite pour émettre un souhait (sans doute partagé par d'autres), à savoir la réactivation de votre blog (en évitant, si possible, les "frictions" inutiles)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 24 janv. 2015 17:46 
seznek a écrit :
j'apprécie volontiers le compliment et j'en profite pour émettre un souhait (sans doute partagé par d'autres), à savoir la réactivation de votre blog (en évitant, si possible, les "frictions" inutiles)


Aimable à vous, mais après le temps encore perdu aujourd'hui à régler "des broutilles", je songe même à le fermer définitivement ce blog. Car tout cela est du temps en moins pour d'autres sujets que je voudrais voir avancer plus rapidement.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 24 janv. 2015 17:55 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Magnifique article !! Bravo.

Je me suis permis de chercher une trace de l'accident de chasse auquel vous faites allusion et je n'ai trouvé que ceci :

"Anne MALLEGOL meurt le 24.12.1899 à Pleyben au Drévers, tuée accidentellement par son fils Henry (17 ans), conséquence d’un fusil abandonné et chargé par Théodore HALLEGUEN, chasseur en visite. Elle a 52 ans."

http://famille.mallegoll.pagesperso-orange.fr/page5.htm

Effectivement, je ne trouve rien à ce sujet dans la presse... et pourtant l'auteur de cette généalogie a bien du avoir l'info quelque part !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 13:39 
Hors ligne

Enregistré le : 18 janv. 2015 18:47
Messages : 98
c'est le cas typique où internet n'est pas suffisant, il faut chercher des cotes d'archives, passer du temps à feuilleter des liasses de documents et être conscient que sans patience et sans ténacité, la question restera sans réponse - dans le cas présent, il est probable qu'on puisse en savoir davantage dans les fonds d'archives

le silence (inhabituel pour ce genre de fait divers) ressemble bien à une chape de plomb et dans la famille Halléguen concernée, les Théodore ne sont pas légions... mais rien de plus, prudence et réserve sont indispensables.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 14:15 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
En tant que généalogiste amateur, je sais ce que veulent dire patience et ténacité, et je connais un peu les archives.

Internet permet de lever des pistes grâce à la mise en ligne de nombreux documents, mais ne permet pas d'aboutir sans se déplacer aux dites archives, ce qui, pour l'affaire qui nous concerne, est plutôt réservé aux Bretons.

Rien de péjoratif dans mes propos, simplement une constatation sur le fait que c'est plus simple pour eux de se rendre aux archives du Finistère que pour un Marseillais par exemple.

J'ai le sentiment que juste après guerre, pour beaucoup de "notables", le maitre-mot était de ne pas faire de vagues. Qu'en pensez-vous ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 15:07 
Hors ligne

Enregistré le : 18 janv. 2015 18:47
Messages : 98
les Archives de Quimper sont facilement consultables pour tout Finistérien qui s'intéresse à l'affaire, le problème reste qu'elles sont lacunaires sur certaines séries - par ailleurs, dans le cas présent, il est important de trouver des éléments précis, ce qui nécessite une consultation sur plusieurs fonds d'archives hors Finistère et pour ma part, je pense que les documents qui feront avancer l'affaire se trouvent davantage sur Paris et région (Archives de la Ville de Paris, Archives de la Police, Archives Nationales, Archives Econnomiques et Financières...) - et n'oublions pas que dans toute recherche de ce genre, il y a le facteur chance qui est loin d'être négligeable.

pour ce qui est de la "discrétion" sur les affaires touchant à l'époque les notables, elle pouvait rapidement être mise à mal par la rumeur et par les confrontations politiques locales alimentées justement par les "indiscrétions" - les réunions politiques et les articles de presse animaient le débat sans grande retenue - le couvercle sur la marmite ne tenait que dans de rares cas...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 15:47 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Je partage complètement votre analyse, et je rebondis sur le "facteur chance non négligeable" et sur le titre de votre article "échos du tribunal de Brest"...

Hier, tout à fait par hasard, je suis tombé sur un article de juillet 1923 :

"Pendant les confrontations nous voyons dans les couloirs du palais le frère et les deux sœurs de M. Quémeneur,ainsi que son beau-frère, Me Pouliquen, notaire à Pont-l'Abbé. Ils sont accompagnés de Me Coursin, avoué à Morlaix, qui est l'ancien avoué du disparu et que la famille Quémeneur a choisi comme conseil. C'est Me Coursin qui doit, au nom de la famille, se porter partie civile, s'il y a lieu, ayant au préalable fait nommer un administrateur pour la sauvegarde des biens du disparu."

N'ayant jamais entendu parler de ce Coursin, j'ai effectué quelques recherches :

- Marc Coursin est né le 23 octobre 1887 à Saint-Pol-de-Léon, fils d'un commerçant.
- Étudiant en droit à Rennes, il publie quelques pièces de théâtre.
- Cité en 1918, sous-lieutenant commandant la section de santé 4, grièvement blessé en donnant des ordres.
- Marié le 4 avril 1920 à Morlaix.
- Nommé avoué à Morlaix par décret du 15 mars 1920 en remplacement de Me Kernéis.
- Le 16 juin 1923, il achète le Manoir de Ker Huella à Morlaix.

Qu'est-ce qui a poussé M. Quémeneur à s'attacher les services d'un avoué nouvellement nommé à Morlaix ?
La fortune de Coursin lui permettait-elle d'acheter un manoir ?
Sans vouloir verser dans la théorie du complot, l'achat de ce manoir, le mois qui suit la disparition de Quémeneur, est troublant non ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 16:16 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Une chose est sûre, Coursin connaissait Quémeneur, mais aussi de nombreux avoués et notaires (Croissant, Pouliquen, etc). Connaissait-il Guillaume Seznec ? On peut le supposer...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 20:39 
Hors ligne

Enregistré le : 18 janv. 2015 18:47
Messages : 98
Maître Coursin succède à Maître Kernéis, or la famille Kernéis a des ramifications importantes dans le milieu avoués/avocats/notaires... Quéméner était client de l'étude Kernéis, ses proches restent fidèle à l'étude, je ne vois là rien de troublant.
quant l'aisance financière apparente de Marc Coursin, je ne peux vous répondre, les docteurs en droit, à l'époque, ne venaient pas de familles dans le besoin...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 21:04 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Tout s'éclaire ! Merci encore de prendre la peine de répondre à des questions qui peuvent sembler idiotes de prime abord.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 21:34 
Et l'on "voudrait" que j'ouvre de nouveau mon blog alors que je lis "ça" comme commentaire de la part de Gari sur L'affaire Seznec revisitée :

Il y avait un bon moment que je n’avais pas lu quelque chose d’intelligent sur l’affaire Seznec

Mais oui, Gari, allez-y, parce que là, je ne vais pas me laisser faire.
J'ai 280 articles au compteur. Vous, vous avez fait quoi pendant ce temps-là ????
Vous avez apporté quelle pierre pour la construction de la vérité ???
Il y a ceux qui travaillent.
Et ceux qui font du mal à ceux qui travaillent.


Je vous laisse choisir votre catégorie.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 22:09 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Tout homme (ou femme) qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout. jules Clarétie.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 janv. 2015 22:44 
Hors ligne

Enregistré le : 18 janv. 2015 18:47
Messages : 98
@lalangellière
décidément - je ne vois pas ce que vient faire ici votre commentaire totalement déplacé... (ni ailleurs, d'ailleurs)


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com