Nous sommes le 17 déc. 2017 10:08

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 oct. 2015 23:17 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Et donc, comme la Cadillac ne pouvait pas plus arriver à temps à Versailles, il a appelé ce cher ami de Paris, franco-américain franco-russe ou franco -français de lui envoyer une voiture... Mais ça n'explique pas que sa valise soit restée dans la Cadillac... ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2015 7:35 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Un scénario à "la Marestet"?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2015 9:04 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Finalement oui, on est fondé à y revenir...
Ça pouvait avoir quelles dimensions un bidon d'essence de cette époque ?
5l? 5000cc? 25*20*10? Est-ce que sous un pardessus ça pouvait être pris pour une valise ? Au tribunal Hodey dit qu'il n'y avait dans la Cadillac qu'une seule valise jaune et que celle de Quemeneur lui paraissait plus arrondie. Sauf que je ne sais plus dans quel journal j'ai lu ça ???


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2015 20:53 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Je fais une fixette sur la valise de Quemeneur.
OE du 1/11/24
"Mr Hodey, mécanicien à Dreux... Précise qu'une seule valise de couleur jaune était dans la voiture. Mr Hodey ne reconnaît pas la valise de Mr Quemeneur, qui, croit il était de forme plus arrondie que la pièce à conviction. "
Une couverture cachait de nombreux colis a dit Bougeard. Un ou deux bidons, une valise arrondie qui servait peut-etre à transporter 172 pièces d'or (Le Juiff) et un nombre important de billets de banque, divers documents d'affaire, le carnet que Hodey a dit ailleurs avoir vu Quemeneur placer dans sa valise, une sorte d'attaché case en cuir jaune dont Quemeneur ne se séparait jamais et une valise en fibre vulcanisée où Jenny avait placé ses vêtements et qu'il a pu laisser dans la Cadillac pour ne pas s'encombrer s'il a rallié Paris de façon plus ou moins rocambolesque... La malette d'osier de Seznec en plus...
?????????????


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 déc. 2015 8:59 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Dans un article du 27/11, Al. Baker et B. Vilain citent sur leur blog un article du figaro du 19/07/23 qui rapporte les propos de Marie-Jeanne Seznec, décrivant Pierre Quéméneur comme " taciturne, vantard, pingre"
Le blog de Denis Langlois offre deux photos de Pierre Quéméneur.
L'une , largement diffusée par la presse au moment de sa disparition, montre un homme ouvert, souriant , affable. L'autre un visage fermé, méfiant, taciturne.
On a du mal à admettre que ce sont les deux visages d'un même homme.
Taciturne...
Marie-Jeanne a dit à d'autres journalistes que Pierre était très secret sur ses affaires alors qu'il n'ignorait rien de leur propres soucis.

Vantard....
Est-ce cet enthousiasme pour ce projet de vente de cadillacs dont elle parle? "Mon vieux nous allons rouler sur l'or" aurait-il dit à Guillaume.

Pingre...
En tous cas très prêteur. Pierre Quéméneur a prété de l'argent à des amis, à sa famille, à Guillaume Seznec lui-même qui, lui, comptait ses sous (cf le carnet de dépenses)
On aurait tendance à dire que c'est une projection, l'histoire de la paille et de la poutre.

Marie-Jeanne a très certainement beaucoup travaillé à Saint-Pierre-Quilbignon. Ell a amassé de l'argent.
Des dollars or qui étaient la garantie de son indépendance financière à une époque où les femmes mariées n'en avaient aucune.

Elle a fait confiance à Pierre Quéméneur et elle a été flouée par celui qu'elle traitera de canaille devant Maurice Jan de l'Ouest Eclair.

Le dépit de Marie-Jeanne est avant tout le dépit d'une femme qui s'est fait voler ses économies.

Elle avait des dollars, peut-être pas autant qu'elle l'a prétendu car elle a probablement dû entamer son trésor de guerre pour ses dépenses personnelles. Jeanne, sa fille la décrit comme une femme élégante, "une dame".
Selon la presse elle était vétue, au moment du procès, d'une jupe de soie et d'un collet de fourrure.

Les propos que rapporte le Figaro, ne sont pas les propos d'une femme amoureuse, mais d'une femme dépitée.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com