[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/phpbb/session.php on line 561: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/phpbb/session.php on line 617: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 494: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 113: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 113: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 113: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 113: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 113: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
La mystérieuse affaire Seznec : enfin révélée -

Nous sommes le 19 juin 2019 7:56

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
MessagePosté : 28 sept. 2009 13:59 
Bonjour

Un certain nombre de remarques ou de questions ont été posées sur ce forum sur l'ouvrage : "La mystérieuse affaire Seznec : enfin révélée". Puisque notre accès est débloqué, nous pouvons y répondre. La trame de l'ouvrage a été réalisée par un américain Albert Baker à partir de documents et d'informations recueillis aux Etats-Unis. L'ouvrage a été complété par des recherches effectuées en France par un finistérien Bertrand Vilain. Des personnes dont les intentions ne sont pas clairement affichées ont laissé entendre que cet ouvrage aurait été "écrit sur commande" d'un mystérieux commanditaire. C'est bien entendu complètement faux.

louisfrancois/ Administrateur : "moi je m'étonne qu'aucun éditeur sérieux n'ait accepté de publier cette "bombe" alors que l'affaire continue de passionner."

Réponse d'Albert Baker et Bertrand Vilain : Il y a en effet un intérêt pour l'affaire Seznec. Ceci dit, l'affaire Clearstream passionne plus les foules aujourd'hui. Aucun éditeur qu'il soit sérieux ou non n'a accepté de publier notre ouvrage pour la bonne raison qu'aucun n'a été contacté (sauf peut être un). Notre ouvrage est au format électronique et il est diffusé uniquement sur Internet. Pour le publier classiquement dans un format papier, cela aurait impliqué une totale réécriture. Un éditeur, aux Etats-Unis, nous a contacté en nous demandant si nous pouvions faire 500 feuillets adaptés au public américain. Ce n'est pas impossible mais c'est un gros travail qui demande du temps.

kadiyak : "Dormez bien, le tandem Baker/Vilain ne m’inspire pas grand-chose. Faire un bouquin et du battage médiatique à partir d’un chiffre lu dans une publication, c’est peut-être bien pour eux, mais cela ne fait pas avancer l’histoire d’un pouce."

Réponse d'AB et BV : C'est votre opinion. Mais avez-vous lu notre ouvrage ? J'ai bien peur que non. Sauf erreur, vous n'êtes pas sur le fichier clients et ne recevez pas les mises à jour. Vos commentaires font référence à des extraits d'une version ancienne qui a été mise gracieusement à la disposition des internautes pendant un temps donné. Les spécialistes de l'affaire Seznec ont reconnu unanimement l'intérêt de notre ouvrage. Si vous êtes spécialiste de cette affaire, ce que nous ne doutons pas, indiquez-nous où trouver vos publications. Par ailleurs, nous attirons votre attention sur le fait que votre pseudo anonymat ne vous autorise pas à pratiquer l'insulte. Sachez que l'anonymat sur Internet est illusoire même en se croyant caché dans une ville de Seine-maritime.

Gil :"Je ne suis pas d'accord, et je le crie haut et fort.D'abord, avez-vous lu (donc acheté)ce livre électronique? Tout ouvrage d'investigation quel qu'il soit (même les plus mauvais) présente toujours l'affaire sous un angle que le lecteur ne connaissait pas. A ce titre il est enrichissant. L'affaire Seznec ne déroge pas à ce principe. Si certains livres de cette affaire sont une référence pour le lecteur (inutile de les citer)le livre de Baker fait avancer l'histoire de plus d'un pouce, et je m'en excuse. Il bat en brèche la théorie du complot et surtout le trafic des cadillacs avec la Russie. La démonstration en est exemplaire. Un exemple entre autres : la photo de la cadillac conduite par les russes, soigneusement découpée dans le livre de Denis Le Her, pour supprimer le volant qui se trouve à droite, et dont l'originale a été retrouvée par Baker. Ce volant à droite prouvait que ce véhicule provenait d'Angleterre et non de France. Autre aberration, énorme celle-là : des cadillacs soit-disant achetées 30000 F par un intermédiaire à Paris alors qu'elles se monnayaient entre 10000 et 20000 F sur le marché français. Qui a relevé cette différence?

Réponse d'AB et BV : Rien à ajouter, très bien. Si une petite chose. En 1923, il y a très peu de Cadillac type 57 sur le marché. Le prix des rares véhicules de ce type en vente ne permet pas d'en tirer une cote.

kadiyak : "un projet de trafic de cadillacs (à ce jour personne n’en a effectivement démontré l’existence) ne signifie l’existence du trafic".

Réponse d'AB et BV : A ce jour nous avons démontré la non-existence d'un trafic de Cadillac vers la Russie Soviétique, chose que la Cour de Cassation n'avait pas été en mesure de faire lors de la dernière demande de révision :"qu'au demeurant, les investigations accomplies par la commission de révision saisie en dernier lieu n'ont pas permis de trouver trace, dans les fonds d'archives ministérielles, d'un quelconque document relatif à un trafic d'automobiles étrangères". Quand Quéméneur et Seznec se rendent à Paris, il ne s'agit pas de participer à un projet mais bien la réalisation du projet. En tout cas, ils sont persuadés de l'existence du trafic.

yargumo : "Le 'duo' Baker/Vilain est inscrit depuis quelques jours sans intervention, d'avance je me permets de vous demander, avec tout le respect que je dois à votre plume de lui réserver un bon accueil s'il se décidait à poster. "

Réponse d'AB et BV : Merci , malheureusement, nous étions bloqués.

louisfrancois/ Administrateur : "je n'ai pas encore lu ce livre mais les auteurs indiquent où doit encore se trouver le corps de Quemeneur. Qu'attendent-ils donc pour le rechercher?

Réponse d'AB et BV : Nous avons indiqué l'endroit où se trouvent les restes du pauvre Quéméneur. Ils se trouvent à cet endroit car c'est la seule possibilité. Nous ne pensons pas que Quéméneur ait été abducté par des extra-terrestres. La loi ne nous autorise pas à fouiller sur des terrains privés sans autorisation. Nous continuons nos investigations.

louisfrancois/ Administrateur : "Je n'ai pas encore lu le livre mais je m'étonne tout de même. L'auteur américain met par hasard la main sur un carton d'archives et de notes anonymes qui expliquent l'affaire. Il faut je pense aborder ce livre avec une légitime prudence.

Réponse d'AB et BV : Si ce n'est déjà fait, que pensez-vous de le lire, enfin ? Albert Baker a trouvé quelques documents qui n'expliquent pas à eux seuls l'affaire. Il reste encore de nombreux documents dans les archives américaines qui ne demandent qu'à être exploités. Qu'attendent-ils donc pour les rechercher?

Bien cordialement
ab/bv
www.albert-baker.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 sept. 2009 16:20 
Hors ligne

Enregistré le : 19 mai 2005 19:47
Messages : 233
J’ai acheté l’ouvrage … pour avoir le droit d’en parler (61 pages, 7,85 €).

Le titre « La mystérieuse affaire Seznec : enfin révélée » laisse supposer que l’on va connaître la vérité.
Mis à part une nouvelle hypothèse concernant l’endroit où Guillaume Seznec aurait pu se débarrasser du corps de Pierre Quémeneur (car pour les auteurs, ils n’en doutent pas, Seznec est bien l’assassin) il n’y a rien de bien nouveau.

Depuis quatre ans, à travers cent quarante messages, j’ai développé ma théorie sur cette affaire. A la lecture de l’ouvrage j’ai l’impression d’y retrouver tous mes arguments … avec une conclusion tout à fait à l’opposé de la mienne !

Dans l’introduction, l’un des co-auteurs dit :

« Le titre original était : "Les trois affaires Seznec". En effet, une façon de résoudre un problème complexe est de le diviser en plusieurs parties plus simples. L’affaire Seznec est extrêmement compliquée pour deux raisons :

- il y a plusieurs affaires différentes qui s’entremêlent en permanence. Il s’agit de l’assassinat, du trafic de Cadillac et de l’arnaque. Si on les sépare, le brouillard s’estompe et tout devient plus clair.

- Les demandes en révision successives ont contribué à rendre l’affaire incompréhensible. …>>

Si l’on prend chacune de ces trois parties :

- l’assassinat. Pas de cadavre, pas de témoin, pas d’arme du crime, pas de mobile évident, pas d’aveux. Une disparition inexpliquée, c’est tout. (le brouillard ne désépaissit pas !)

- le trafic de Cadillac : invraisemblable. (tout à fait d’accord)


- Reste l’arnaque. Pour les auteurs, Quémeneur a été victime d’une arnaque, non pas montée par Seznec jugé pas assez malin pour cela, mais par un escroc qui reste à identifier. Quémeneur, si avisé en affaires, aurait été assez naïf pour croire à une histoire à laquelle son entourage ne croyait pas. Seznec n’aurait fait qu’en tirer parti.


Nous aurons certainement l’occasion de revenir sur les détails.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 sept. 2009 18:18 


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 sept. 2009 19:41 
Hors ligne

Enregistré le : 19 mai 2005 19:47
Messages : 233


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 sept. 2009 18:21 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005 16:23
Messages : 281
Localisation : belgique
A baker/vilain

Je n’ai pas lu votre livre en effet car l’affaire Seznec n’est pas une priorité pour moi et que mes sujets d’intérêt sont nombreux. Il m’est donc impossible de lire tout ce qui s’écrit.

Je m’étonne simplement que vous n’avez pas jugé utile de chercher un éditeur alors que votre ouvrage est présenté comme une bombe : vous démontrez que le trafic des Cadillacs n’existe pas, que Seznec est bel et bien coupable et mieux vous indiquez le corps où se trouve Quémeneur. Il est fort étonnant dès lors que votre livre ne trouve un éditeur quant on sait à quel point cette affaire a passionné et passionne encore les Français (et d’autres aussi comme moi qui vient du plat pays). Je fais peut-être une erreur mais je me méfie des archives providentielles tombant ainsi du ciel. Mais je dirai la même chose si une archive providentielle prouvait l’innocence de Seznec. Le doute, la prudence sont chez moi une deuxième nature.

A vous de démontrer votre bonne foi. La balle est dans votre camp. Mais je suis prêt à accepter vos conclusions. La charge de la preuve est sur vos épaules. actor incumbit probatio


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 sept. 2009 13:18 


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 sept. 2009 15:48 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005 16:23
Messages : 281
Localisation : belgique
Merci pour les précisions. Mais je pense cependant qu'une fois la version définitive terminée il faudra passer par un éditeur afin que l'ouvrage passe par des canaux de distribution plus larges.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 24 juil. 2010 23:42 
Hors ligne

Enregistré le : 19 mai 2005 19:47
Messages : 233
Un intervenant nouvellement inscrit venant de "remettre sur le tapis" le trafic de cadillacs vers la Russie, j'ai relu tous les messages échangés sur le forum sur ce sujet, que l'on prétend être la toile de fond de l'affaire. Et je retrouve, entre autres, un post de Baker/Vilain du 28 Sep 2009 (13:59) au sujet de leur ouvrage La mystérieuse affaire Seznec enfin révélée, qui nie, arguments à l'appui, l'existence de ce trafic. J'y relève la question suivante :

<<Autre aberration, énorme celle-là : des cadillacs soit-disant achetées 30000 F par un intermédiaire à Paris alors qu'elles se monnayaient entre 10000 et 20000 F sur le marché français. Qui a relevé cette différence?>>

Alors je rappelle le message que j'avais posté deux ans auparavant (15 Juin 2007 11:02) dans la rubrique Le voyage à Paris, page 1, et que je retranscris en entier pour éviter d'avoir à le rechercher :

<<Le motif – tout le monde le sait – était la rencontre du représentant de la Chambre de Commerce Américaine à Paris qui organisait le rachat de toutes les voitures Cadillac abandonnées après la guerre, pour les rapatrier aux USA et les diriger ensuite vers la Russie (qui peut "gober" une telle invraisemblance ?). Ces voitures – en état de rouler – auraient été rachetées au prix uniforme de 30.000 francs (dans le même temps elles se vendaient aux environs de 12.000).

Nos deux "compères" se rendaient donc à Paris pour finaliser le contrat qui faisait d’eux les agents exclusifs de ce trafic (que l’on réfléchisse au temps qu’il leur aurait fallu pour racheter et acheminer les voitures éparpillées dans toute la France ! sans compter que lorsque la chose se serait sue – inévitablement - les prix auraient "grimpé").

Seznec avait, dans les jours précédents, reçu de "Charly" l’américain, deux lettres à entête de la Chambre, destinées à Quémeneur (qui ne voulait pas se compromettre mais qui par ailleurs ne faisait pas mystère du trafic auquel ils allaient tous deux se livrer). Ces deux lettres n’ont pas été retrouvées, ni dans la valise, ni à Kerabri. Cela est normal, Quémeneur les avait dans sa poche ! Je pense que ces deux lettres étaient destinées à convaincre Seznec de la réalité du trafic. Mais je pense aussi que le meilleur argument était le fait qu’il allait peut-être revendre 30.000 francs (moins les deux mille de frais d’intervention) sa voiture qui ne lui appartenait plus. Du même coup, il remboursait sa dette à Quémeneur et réalisait un bénéfice. Le coup valait d’être tenté, après … on verrait.

Que l’on se souvienne que nos deux – soi-disant – amis, qui se connaissent, en principe, depuis trois ans, n’ont jamais fait une seule affaire ensemble. Il ne faut pas oublier non plus que lors du procès on a persuadé les jurés de ce que Seznec était l’instigateur d’un projet inexistant.

Et qui est "Charly" l’américain ? Boudjéma Gherdi, qui bien sûr n’est pas américain, n’appartient évidemment pas à la Chambre de Commerce Américaine et "traficote" dans la pièce détachée ! (si vous ne croyez pas à celle-là je vous en raconterai une autre !).

Qu’aurait raconté Quémeneur à Seznec s’ils étaient arrivés ensemble à ce prétendu rendez-vous ?

Poser la question c’est dire que cela ne se pouvait pas et ne s’est d’ailleurs pas réalisé. Mais alors qu’est devenu le projet de la Chambre de Commerce Américaine ? elle ne comptait donc que sur nos deux hommes ?

Il m’intéresserait de connaître l’opinion des intervenants de ce forum sur ce point essentiel de l’affaire et je les en remercie.>>


Quel était alors le motif de ce voyage à Paris ? Pourquoi Quémeneur fait-il effectuer à Seznec cette inutile "chevauchée" avec un véhicule à bout de souffle, qui n'est même pas entretenu et que l'on rafistole au dernier moment ?

Qui aurait une idée sur cette question ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 juil. 2010 12:23 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Nous tenons l'histoire du trafic des Cadillacs vers la Russie de Seznec évidemment, mais aussi de Le Grand et de Salaun qui eux-mêmes l'auraient tenue de Quéméneur. (Métais dans une bien moindre mesure)... et puis c'est tout!
Tout cela fait concerté; un Quéméneur emballé qui se rend chez son ami notable de Landerneau, la veille de son départ, pour lui parler de ses projets et lui en faire l'exposé dans les mêmes termes et avec les mêmes imprécisions qu'à son associé? Faut voir?
L'ancien maire repend-il ce qu'il a lu dans les journaux du matin ou est-il là pour accréditer un scénario établi? Un exemple Seznec dit après les hésitations que nous savons le 10 juin à Pouliquen 'Chardy', 'Scherdly', Le Grand répète à Cunat et aux reporters: Scherdly, d'où sort-il ce patronyme? Vraiment de Pierre Quémeneur?
Est-ce que la respectabilité de l'ancien maire doit nous empêcher de nous intéresser à son rôle dans une affaire précédente(d'état celle-là)?.

Les premières déclarations de Salaun fin juin aux journalistes nous permettent de relativiser l'ampleur du trafic car si effectivement Quéméneur (comme Guillaume Seznec), qui n'en serait pas à un coup d'essai dans ce genre d'opération (?) lui aurait bien parler d'un 'coup' d'une opportunité à refiler après deux ou trois passes (ou est-ce à Le Grand?), rien ne nous permet d'écarter un traquenard, à la Baker, d'une bande d'escrocs attirant nous deux compères nuitamment sur des routes désertes.

Un taficotage est plus compatible avec ce que nous savons du nombre des véhicules disponibles au printemps 1923. Le scandale des stocks est fin 1919 avec effectivement des personnalités qui échappent de peu à la vindicte populaire. Aucune investigation sérieuse n'a été faite par les défenseurs de Seznec, sur un trafic à grandes échelle vers la Russie en 1923, nous avons la photo tronquée d'une Cadillac sur la place rouge, un parc photographié en 1919 à St Ouen et vous allez rire j'entendais l'autre jour le plus illustre d'entre-eux, dans une interview de 1995 situer Romorantin près du Mans !, c'est vous dire la qualité de la contre-enquête........... Autre exemple seul Denis Langlois nous dit que Moro-Giafferi a vu son client pendant que celui-ci était au secret au dépôt, 15 jours tout-de-même, c'est sans doute à ce moment(le 15 juillet) qu'il lui conseilla la discrétion sur le trafic. "pour savoir ce qu'il faut faire sortir dans la couloir et déchirer les deux enveloppes......".

Jean Pierre demande: « Quel était alors le motif de ce voyage à Paris ? »......Le plus vraisemblable est qu'ils aient été attirés par une bande d'escrocs, mais peut-être que Quéméneur devait être éliminé. Était-il compromis?, ou au contraire menaçait-il de révéler quelques secrets retentissants? N'allait-il pas à Paris (ou ailleurs.... d'ailleurs, pourquoi pas du côté d'Houdan?) pour rencontrer quelques autorités ?
En 1923 nous sommes en plein dans l'affaire Judet.....
Beaucoup de pistes ne sont pas explorées, vous l'avez compris, les suites de l'Affaire Cadiou, le scandale de la liquidation des stocks en 1919 et pourquoi pas la faillite délictueuse de la Banque Privée Coloniale en 1924 qui parce qu'elle avait plusieurs succursales dans le Nord-Finistère était autrement plus embarrassante pour une élection qu'un prétendu trafic avec les soviets au vu du nombre d'épargnants floués.

Quand-à l'implication du clan Quéméneur/Pouliquen rien n'est venu la confirmer depuis près de 90 ans, les défenseurs se sont bien gardés de trop creuser, le procès de 1932 les a sans doute échaudés. Marianne Pouliquen est décédée à Saint Thégonnec dans les années 90 dans l'indifférence.
La soi-disant amende du fisc d' un million a été évoquée au procès de 1924, elle reposait sur une accusation de MJS de juillet 1923, la réponse de Pouliquen fut la même que le document exhumé par Bernez Rouz; quelques milliers de francs, vous le voyez nous sommes loin des 'deux fois un million' chiffre 'sorti d'où on ne sait-zoù'!


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 15 août 2010 18:51 
Hors ligne

Enregistré le : 19 mai 2005 19:47
Messages : 233
J'ai lu la mise à jour 2009 que Messieurs Baker et Vilain ont eu l'obligeance de me communiquer. La question du trafic des cadillacs occupe la moitié de l'ouvrage. Le terrain est sûr, il y est prouvé, documents à l'appui, que non seulement la filière vers la Russie n'a jamais existé mais qu'elle est tout à fait invraisemblable : nos deux apprentis trafiquants auraient dû acheter les voitures par dizaines et en plus payer une caution aux intermédiaires avant d'en obtenir le règlement. Une chose est certaine, cela "sent l'arnaque" et il aurait fallu être bien naïf pour croire à une telle proposition (si Me Moro-Giaferi conseille à Seznec de ne pas en parler c'est peut-être tout simplement que lui non plus n'y croit pas, pas plus que Julien Legrand et Gabriel Salaün). Les auteurs de l'ouvrage, eux, sont persuadés que Quémeneur y croyait, cependant, ils le présentent comme "un requin sans scrupules" ce qui est paradoxal, en somme c'est l'arnaqueur arnaqué. Quoiqu'il en soit, cela prouve une fois de plus que c'est bien Quémeneur qui entraîne Seznec et non l'inverse.

Les auteurs sont persuadés que Quémeneur a bien été tué, non pas par les escrocs qui l'auraient attiré à Paris (où, selon eux, il n'est jamais arrivé), mais par Seznec. Il ne s'agirait pas d'un assassinat mais d'un accident à la suite d'une altercation. La tête de Quémeneur aurait heurté le sol ou un bord tranchant de la cadillac. L'incident se serait produit entre 22 h et 23 h après le passage à la gare de Houdan. Seznec aurait eu toute la nuit pour décider s'il devait se livrer à la police. En définitive, il aurait choisi de profiter de la situation, délester Quémeneur de "l'importante somme d'argent en liquide" que, selon les auteurs, ce dernier avait sur lui, se débarrasser du corps, ce qu'il fera dans un puits de mine près de Pré-en-Pail, et mettre au point la récupération de Traou-Nez.

Ceci n'est qu'une hypothèse, parmi d'autres, ce qui n'empêchent pas les auteurs de déclarer <<Il n'est plus possible aujourd'hui d'avoir des doutes sur la culpabilité de Guillaume Seznec. Sa culpabilité repose sur des faits fiables et avérés. L'hypothèse de l'innocence de Seznec repose aujourd'hui sur une version largement romancée des faits, complaisamment relayée par certains médias>>.

Hormis le fait que, contrairement à ce que prétendent les auteurs, leur version ne repose pas (pas plus que d'autres) sur des faits fiables et avérés, je ne la trouve pas invraisemblable. Mais elle me conduit aux réflexions suivantes :

- Si Quémeneur n'arrive pas à Paris, qui vient au bureau de poste du bd Malesherbes, le samedi 26 mai (et non le 2 juin, ce qui n'est pas logique) réclamer à deux reprises le chèque de 60.000 francs ? Ce n'est pas Seznec, ce n'est pas non plus Pouliquen. Quelqu'un d'autre aurait été au courant ? et pourquoi celui-ci serait venu demander ce chèque ? (si quelqu'un peut fournir une explication logique et crédible, je lui en serais reconnaissant). Pour moi ce point est capital car ce ne peut être que Quémeneur et bien plus que les témoignages de ceux qui prétendent l'avoir vu à Paris, il constitue la preuve que Quémeneur n'a pas été tué par Seznec.

- Je me mets à la place de Seznec, j'ai tué accidentellement Quémeneur. Il n'est pas marié, pas d'enfants, on ne peut plus rien pour lui. Je ne vais pas compromettre l'avenir de ma famille pour un stupide accident ! Si on ne découvre pas la vérité, je m'en tire bien, il ne me restera plus qu'à vivre avec ce lourd secret. Pensez-vous que j'aurais envie, en plus, de me lancer dans cette invraisemblable aventure de voyages au Havre, d'achat de machine à écrire, de fausses promesses de vente, d'envoi de faux télégramme, d'abandon de valise … pour un hypothétique résultat qui risque au contraire de mettre en lumière ce que j'ai voulu cacher ? Et quand bien même je le ferais, pensez-vous que je m'y prendrais aussi maladroitement, au point ce ne pas même être capable de fournir le moindre alibi ? Non, croyez-moi, la vérité est ailleurs.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 août 2010 11:23 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005 16:23
Messages : 281
Localisation : belgique
je suis assez d'accord avec vous Jean-Pierre. Les auteurs ne détiennent aucune preuve de cet "accident" et de la disparition du cadavre dans un puits.

Et puis Seznec savait qu'il fallait que Quémeneur soit vivant pour s'approprier Traou-Nez.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 août 2010 0:31 
Hors ligne

Enregistré le : 19 mai 2005 19:47
Messages : 233


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 août 2010 8:49 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Encore une fois ce n'est pas si simple, Maitre Eolas avait expliqué que l'affaire était 'plaidable' et n'oublions pas que la promesse de vente fût déclarée nulle (c'est pas le terme exact) au petit matin du 4 novembre par la cour d'assise du Finistère...
Ne pas non plus écarter une erreur possible de Seznec... Mais bon, et là je rejoins peut-être Kadillak, je pense que Guillaume Seznec s'est complètement fait rouler dans la farine..... et pas par Pouliquen...
Les premières insinuations contre le notaire de Pont-Labbé sont de Marie-Jeanne, courant juillet je crois, Guillaume Seznec le mettra aussi en cause dans une de ses lettres clandestines et, plus tard, Hervé en fera l'âme damné du complot sans apporter la moindre preuve et sans même le nommer. En près de 90 ans il n'y a aucune enquête de faite sur lui, nous n'avons strictement rien contre lui. Quand l'affaire a pris la tournure que l'on sait, aucun des premiers défenseurs ne l'a entendu et plus tard aucun des plus récents n'a fait le voyage de St Thégonnec pour voir Marianne...... sa femme morte en 1982 (je crois).
Je le répète, il est peu probable qu'un petit notaire de province ait une telle influence, pour manœuvrer tous les leviers qui dans cette histoire ont été actionnés.
Ces derniers jours je me demandais si une affaire de famille, voir une fuite de Quéméneur à l'étranger mixée avec quelques trafics, quelques scandales pouvait conduire à ce pataquès?
Peut-être, mais faut-il faire table rase de toutes les charges contre Guillaume Seznec? Et peut-on oublié que tous les vrais 'éléments nouveaux' ou exhumés depuis lui sont plutôt défavorables?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 août 2010 11:44 
Hors ligne

Enregistré le : 19 mai 2005 19:47
Messages : 233
Yargumo,

Il y a au moins un point sur lequel nous sommes d'accord :

<<Guillaume Seznec s'est complètement fait rouler dans la farine.....>>

Encore une fois je répète : dans cette affaire je ne suis pas en mesure d'affirmer quoi que ce soit. Mais ce que je discerne très bien, au départ, c'est le rôle trouble, équivoque, de Pierre Quémeneur. Les dollars-or de Seznec l'intéressent. Je ne vous citerai qu'une déclaration de Marie-Jeanne Seznec aux enquêteurs (reprise dans le livre de Bernez Rouz) : <<Monsieur Quémeneur était venu chez nous à différentes fois me casser la tête pour mon or>> (vous me direz, ce ne sont pas paroles d'évangile, mais il est facile de dire : celui-ci ment et celui-là dit la vérité, quand cela nous arrange !) Pour le reste, je vous renvoie au contenu de mes messages concernant le trafic des cadillacs et la vente de Traou-Nez.

Quant à Pouliquen, dont vous prenez constamment la défense, je retiens son acharnement vis-à-vis de Seznec. Il ne se contente pas de signaler la disparition de son beau-frère, il accuse immédiatement Seznec, il le traîne devant la brigade mobile de Rennes. Son exposé, communiqué par son successeur à Bernez Rouz (sans doute à peu près identique à la plainte qu'il dépose le 13 juin à la Sûreté Générale, laquelle se trouve certainement au dossier) n'est pas seulement un compte-rendu, c'est un scénario. Son but est évident, la sauvegarde de l'héritage implique que Quémeneur soit déclaré mort et comme il n'y a pas de cadavre, il faut un assassin qui l'ait fait disparaître, il faut aussi un mobile à cet assassin. Je rappelle également que l'expertise réalisée par Loïc Le Ribault, désignait Pouliquen comme le scripteur des mentions sur les promesses de vente ainsi que de la lettre prétendument adressée en 1924 par Marie-Jeanne à Mme Petit-Jacques (bien sûr, on me dira : Loïc Le Ribault … En tous cas, si la machine à écrire a disparu, ces documents sont toujours au dossier, ils ont été maints fois expertisés, mais peut-être qu'avec les progrès de la technique ils livreront un jour tous leurs secrets).

Un point reste, pour moi, obscur. C'est le lien entre les deux actions de Quémeneur d'abord et de Pouliquen ensuite. Sont-ils complices ? Si Pouliquen est bien le réalisateur des fausses promesses de vente, comme l'a prétendu Loïc Le Ribault, on peut le penser. Mais dans ce cas, jusqu'où va leur complicité ? Tout dépend de ce qu'est devenu Quémeneur et c'est bien là le problème ! A-t-il fui à l'étranger, a-t-il été assassiné ? le mystère reste entier.

Yargumo, vous parlez des charges qui pèsent sur Seznec, des vrais éléments nouveaux ou exhumés depuis, qui lui sont plutôt défavorables, à quoi faites vous allusion ? mis à part le manque d'alibi de ses déplacements et le fait qu'on lui ait attribué la paternité des fausses promesses de vente (ce dont je doute) je ne vois aucun fait qui conduirait à la certitude qu'il a bien tué Quémeneur. Mais, au bout du compte, quel est actuellement l'enjeu de cette affaire ? élucider le mystère de la disparition de Quémeneur, auquel on ne parviendra peut-être jamais ou statuer sur l'innocence ou la culpabilité de Seznec dans un crime dont on n'est même pas sûr qu'il ait été commis ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 août 2010 13:59 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité


[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1266: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com